Zinder : Les Populations Kantché et de Magaria mobilisées autour de Mohamed Bazoum !

Dans le cadre de sa visite de travail et de proximité le président Mohamed Bazoum a entamé la semaine dernière dans la région de Zinder, où il a entrepris une visite en profondeur, parcourant des communes urbaines et rurales pour rencontrer les populations chez elles afin de s’enquérir de leurs besoins urgents.

En cause, le Chef de l’Etat a pris un contact direct avec ces dernières en vue de toucher du doigt « leurs conditions de vie, leurs problèmes au quotidien et leurs attentes ». Le Président Mohamed Bazoum a abordé plusieurs sujets qui lui tiennent à cœur avec les responsables départementaux de la région de Zinder.

Dans ces interventions dans les deux départements, le président Mohamed Bazoum a mis l’accent sur l’Education des jeunes filles et la construction des internats. « Nous mettrons un accent particulier sur l’éducation pour réduire la pauvreté et l’oisiveté, car mon programme, me tient à cœur et nécessite beaucoup d’investissements dans le secteur de l’éducation.

« Parce que nos jeunes sont notre richesse, nous devrons les éduquer », car pour lutter contre la mendicité ou offrir l’électricité, le président a promis « qu’en 2023 plusieurs village seront électrifiés ». L’accès à l’eau potable, la formation, l’agriculture et la sécurité sont également des besoins urgents de la population.

Pour confronter tous à la mendicité transfrontalière, Mohamed a déclaré que l’exode des femmes et des enfants constitue une préoccupation pour lui, d’autant que cela ternit l’image du pays à l’étrange. C’est pourquoi, il a invité les hommes à prendre leur responsabilité sur leurs femmes et leurs enfants.

Parlant de l’agriculture, le président a insisté sur la nécessité d’exploiter les potentialités hydrauliques souterraines, tout en promouvant des cultures de contre saison en alliant intrants et semences adaptées, les moderniser pour accroitre les rendements.

A ce stade, l’ambition du président est de créer de pôle agro-industriel selon les opportunités de chaque localité, en termes de production agricole, le Chef de l’Etat envisage aussi la construction de la voie de Zinder-Tessaoua, Matamaye-Magaria et celle de Tsastun-Broum à la frontière du Nigeria. « En 2023, nous allons construire trois voies dans la région de Zinder, Tchadoua-Konan Bawada, Adaré-Maigatari, la voie allant vers Tanout à Agadez et la voie entre Mataméye et Magariah ».

Le Président de la République a rendu un hommage mérité aux FDS pour la préservation de la paix et la sérénité dans ces deux départements. Les préfets, les maires et les populations de ces différents départements que Mohamed Bazoum a visités entendaient ainsi marquer leur reconnaissance au Chef de l’Etat qui est venu s’enquérir de leurs conditions de vie. A l’issue de cette dernière étape de sa visite de travail dans la région de Zinder, le Chef de l’Etat accompagné par une forte délégation ont marqué un arrêt dans la ferme agricole de l’honorable Sabiou Mamane Bandé qui est à 7 km du département de Magaria.

Sur la Route de Matameye-Magriah et de Magaria-Zinder, le Chef de l’Etat a eu l’honneur d’un bain de foule populaire sur tout le long du trajet. Les populations sont massivement sorties au bord de route pour acclamer et saluer le passage du convoi présidentiel.

  RAMATOU OUMAR LABARAN

Envoyée Spéciale

Partager l'article
Author: Mourya Niger