Succès du double sommet extraordinaire de l’UA à Niamey

Tous les honneurs au pays de Mohamed Bazoum !

Les Nigériens sont fiers d’eux-mêmes, fiers de leur pays, fiers de l’ancien président Issoufou Mahamadou et surtout fiers de leur président, Mohamed Bazoum, pour avoir réussi un coup de maître dans l’excellente organisation du double sommet extraordinaire de l’Union Africaine.

Par deux fois, sinon plusieurs, le président de la commission de l’Union africaine, le tchadien, Moussa Faki Mahamat a félicité le Niger et son peuple pour la réussite de l’organisation du double sommet extraordinaire de l’UA sur l’industrialisation, la diversification économique et celui de la zone de libre échange continentale africaine (ZLECAF).

A sa sortie d’audience chez le président Mohmed Bazoum, dès le mardi 22 Novembre, il dira avoir manqué les mots pour remercier son hôte pour l’accueil et l’organisation de ce grand rendez-vous de l’Afrique au plus haut sommet de son instance décisionnelle.

A la tenue du conseil exécutif de lUnion africaine encore, Moussa Faki Mahamat célébrera la capitale nigérienne par des superlatifs « la plus belle et cosmopolite ville de Niamey a revêtu ses plus beaux atouts pour nous accueillir à l’occasion de la tenue de cette session du Conseil Exécutif de notre Union, élargie pour la circonstance aux ministres de l’Industrie et aux ministres du Commerce. C’est l’occasion pour moi d’adresser mes remerciements les plus appuyés au gouvernement et au peuple du Niger pour la qualité de l’accueil, ainsi que pour les conditions excellentes de séjour et de travail à nous offertes pour le bon déroulement de nos travaux».

Le président de la Commission de l’Union africaine n’a pas tari d’éloges à l’endroit des nigériens à la veille du double sommet extraordinaire de l’UA, tout comme le jour tant attendu du vendredi 25 Novembre.

A regarder de près, le sourire jusqu’aux oreilles des présidents Paul Kagamé, Muhamadu Buhari assis à droite du président Mohamed Bazoum et même applaudissant de leurs deux mains, il est évident de déduire le climat de joie, de gaité, de convivialité, de souplesse, de plaisir, qui caractérise l’ambiance des Chefs d’Etat dans la grande salle Mahama Gandhi de Niamey.

Le président désigné du double sommet extraordinaire, Paul Kagamé a vivement souligné l’hospitalité légendaire du peuple nigérien et de son président à leur égard. Le président Muhamadu Buhari, qui a manqué les mots également pour le traduire a consenti tout simplement que le Niger est son deuxième pays et qu’il n’a pas quitté le Nigéria pour venir à Niamey.

Le président du grand voisin du Nigéria a été pour le moins immortalisé et célébré à Niamey à travers le bâptème de la voie Boulevard Muhamadu Buhari, la rue allant du rond-point Oriba Bédir aux sapeurs pompers Lazaret. Aussi, le vernissage du livre « Les défis de la conduire des affaires de l’Etat au Niger », une biographie du président Buhari à Niamey n’a pas été encore moins une cérémonie à la dignité de l’illustre  président.  

Le président de la Guinée-Bissau, Umaru Sissoko Embalo et président en exercice de la CEDEAO a également loué les qualités du président nigérien, Mohamed Bazoum pour son engagement à la lutte contre l’insécurité et la défense du cadre démocratique et constitutionnel dans la sous région et sa volonté de promouvoir la dynamique de l’alternance politique en Afrique.

Le discours officiel à l’ouverture du 17è double sommet extraordinaire du président Mohamed Bazoum vivement ovationné et entrecoupé par des acclamations orageuses a retenti de mille étincelles de flamme à travers le monde.

MOUSSA NAGANOU

Partager l'article
Author: Mourya Niger