Sida : Plus de 650 000 personnes sont décédées dans le monde et les 2/3 en Afrique !

Depuis son avènement autour des années 1980, les personnes atteintes de VIH Sida sont l’objet de stigmatisation et de rejet de la part de leur entourage. Des campagnes ont été menées essentiellement par la société civile pour donner à cette maladie « un caractère normal ».

Certes, l’utilisation des antirétroviraux qui freinent la propagation du virus chez le malade et l’impact des communications ont a conduit à une révolution des regards vis à vis de la maladie.

Néanmoins, les chiffres liés à sa propagation dans le monde exhortent les acteurs qui luttent contre la pandémie du Sida à rester en état de veille, afin de continuer la lutte. Selon les statistiques concernant les personnes vivant avec le VIH, les chiffres sont effrayants.

38,4 millions, 33,9 millions, 43,8 millions de personnes vivaient avec le VIH en 2021. 1,5 million [1,1 million à 2 millions] de personnes sont nouvellement infectées par le VIH en 2021. Quelques 650 000 de personnes sont décédées de maladies liées au Sida en 2021.

28,7 millions de personnes avaient accès à la thérapie antirétrovirale en 2021. 84,2 millions [64 millions–113 millions] de personnes ont été infectées par le VIH depuis le début de l’épidémie. 40,1 millions de personnes sont décédées de suite de maladies liées au Sida depuis le début de l’épidémie.

Au Niger, selon les données du dernier rapport mondial sur le Sida en 2020, plus de 31 000 personnes vivent avec le VIH au Niger dont plus de 2000 femmes enceintes et 3200 enfants. Le rythme de l’infection doit aussi doit nous alerter. En effet, en moyenne 1200 personnes sont infectées du VIH cette même année et 1100 personnes sont décédées des maladies liées au Sida.

ABOUBACAR SOUMAÏLA

Partager l'article
Author: Mourya Niger