Niger : Une fondation pour immortaliser Sanoussi Jackou et perpétuer ses actions !

Cinq (5) mois après sa disparition, Sanoussi Tambari Jackou plus connu sous le sobriquet de STJ, revient sur la scène nationale ce samedi 7 janvier 2023, à travers le lancement de la fondation qui porte son nom. L’évènement s’est déroulé à Niamey, en présence des membres de sa famille biologique, sa famille politique, ses amis et plusieurs autres personnes qui ont côtoyés l’homme de son vivant.

Présidée par sa fille Dr Hadiza Jackou, la Fondation Sanoussi Tambari Jackou (FSTJ) a pour objectif principal de promouvoir la Démocratie, les Droits humains (fondamentaux), et la Bonne Gouvernance. L’organisation qui vient de faire son baptême de feu, à seulement un mois de sa création, se veut apolitique et s’engage dans une démarche inclusive et participative pour perpétuer les valeurs de l’homme multidimensionnel qu’était Sanoussi Jackou.

Une fondation Sanoussi Jackou pour qui ?

Dr Hadiza Jackou  a souhaité que cette fondation soit la maison de tous les  nigériens  épris de paix et de justice sociale et que tous les nigériens doivent être fiers de  Sanoussi Tambari Jackou qui ne connait pas la rancune et qui était l’ami de tous, alliés comme adversaires. Il a donné sa vie pour que la jeunesse puisse jouir de sa liberté, a-t-elle ajouté.

La présidente de la fondation a invité chacun à faire siennes les activités de la fondation afin que les idéaux de cette dernière jaillissent aux quatre coins du Niger. Elle a enfin remercié, tous les invités, le comité d’organisation ainsi que la population de Niamey pour leur soutien dans la réussite de l’évènement.

Qui s’y cache derrière la fondation Sanoussi Jackou ?

Le secrétaire exécutif de ladite Fondation, Dr Abdoul Malick Haido, a indiqué que la présence massive des participants à la cérémonie témoigne de leur reconnaissance des mérites d’un enfant du pays, qui a grandement participé à l’œuvre de construction nationale. Aussi bien dans le domaine politique, économique que culturel. D’autant que Sanoussi Tambari Jackou fut un homme politique, un économiste de formation, un historien de bonne mémoire et un homme de culture avec une abondante bibliographie au profit de la jeunesse héritière.

Le directeur des programmes de la fondation M. Ousmane Kadri s’est appesanti à son tour sur la carrière de feu Sanoussi Tambari Jackou. Il a aussi évoqué quelques réalisations louables à mettre à l’actif du défunt, parmi lesquelles les œuvres écrites par le défunt.

S’agissant de ces ouvrages littéraires, au moins cinq (5) ont été présentés à l’assistance par le Président d’honneur de la Fondation, le Pr Issoufou Katambé. Celui-ci de retracer les liens qui l’unissaient, il y a un peu plus de 50 ans à l’illustre disparu, dont seule la mort les a séparés, depuis leur première rencontre, qui remonte aux années 1970.

Pr Issoufou Katambé de saluer la création de la Fondation STJ, avant d’attirer l’attention des membres pour les efforts à déployer en vue de faire vivre l’organisation, compte tenu de la réalité du terrain, qui selon lui, est loin d’être favorable pour l’émergence et la pérennisation d’une fondation. Il a terminé son allocution en lançant un cri de cœur à l’assistance pour épauler la Fondation STJ à chaque fois que le besoin se fera sentir.

Qui est Sanoussi Jackou ?

Les invités ont par la suite eu droit à une projection d’un film documentaire sur la vie du fils de Kornaka, et aussi des témoignages de certains amis d’enfance à l’instar de l’ancien Premier Ministre Hamid Algabid.

Les témoignages se sont poursuivis en présentiel, car feu Sanoussi Jackou était l’ami de tous : jeunes, moins jeunes, adultes et personnes âgées ont chacun en ce qui le concerne raconte un pan de l’histoire qu’il a vécue avec feu Sanoussi Tambari Jackou. Les témoignages se sont succédés et en se ressemblant comme des gouttes d’eau. Car les intervenants racontaient quelque chose de bien de l’homme qui les a marqués à l’occasion de leurs rencontres et/ou de leur fréquentation.

Ministre d’Etat, Conseiller Transversal du Président de la République, homme politique, Sanoussi Tambari Jackou a animé la scène politique durant toute sa vie, participé à tous les combats pour la défense de la démocratie et des droits humains. Profondément attaché à la justice sociale et à l’équité, très large, il était la voix des sans voix.

La Création de la Fondation STJ en plus d’honorer sa mémoire va immortaliser l’homme en perpétuant les bonnes œuvres qui caractérisaient Sanoussi Tambari Jackou, notamment sa générosité et son amour de partager son savoir intarissable avec les autres.

SOULEYMANE OUSMANE

Partager l'article
Author: Mourya Niger