Niger : Une diplomatie présidentielle brillamment remarquable !

Le Niger cristallise depuis un moment le centre du monde. Ce n’est pas excessif. Cela s’explique et se justifie largement par la diplomatie présidentielle activement exprimée par le président nigérien, Mohamed Bazoum et ce depuis son élection à la magistrature suprême de l’Etat.

Elu en faveur d’une alternance démocratique, sans violence institutionnelle aucune dans son pays, c’est-à-dire par nulle trituration constitutionnelle, le président Mohamed Bazoum représente en moins de deux ans de son élection, le président le plus fréquentable de la planète. Voilà, une autre expression tout à fait pas excessive, mais juste suffisante pour qualifier exactement la situation au Niger.

Le pays de Mohamed Bazoum est le seul stable aujourd’hui, dans une sous région du  Sahel trouble. Une stabilité, qui s’explique par la meilleure connaissance des questions sécuritaires et l’inspiration des stratégies adaptées, aussi bien militaires que sociopolitiques et diplomatiques à la lutte pour la paix.

Le premier mandat de Mohamed Bazoum est placé sous le charme de la diplomatie présidentielle ! D’autant qu’il est le seul Chef d’Etat à rester cohérent dans sa démarche diplomatique dans le cadre de la diversification de partenariats techniques, stratégiques et financiers pour relancer l’économie de son pays.

Dans le même temps, Mohamed Bazoum a réussi coup sur coup, à organiser à Niamey deux sommets extraordinaires de l’Union africaine. L’un est porté sur l’industrialisation en Afrique et l’autre sur les mécanismes de mise en œuvre de la zone de libre échange continentale africaine (ZLECAF).

Ensuite, Mohamed Bazoum ira à la conquête inexorable de l’Europe, à travers un sommet Italie-Niger et Europe. Cet autre sommet organisé par le président allemand Frank Walter Steinmeier a été une belle opportunité pour le président nigérien de faire briller la diplomatie nigérienne de mille feux, par à la fois une communication maitrisée de la question sécuritaire et ses ramifications avec le changement climatique et la migration ainsi que la force des solutions proposées, pour prendre en charge efficacement la question.

Le point d’orgue de la diplomatie nigérienne aura été juste la période fin de la Table Ronde internationale de Paris sur le plan quinquennal de développement économique et social (PDES 2022-2026), qui a récolté plus de 45 milliards d’Euros, plus du double des attentes du pays, soit 19,62 milliards d’Euros.

Une situation qui traduit et explique la force d’une diplomatie présidentielle nigérienne pragmatique et efficace. Peu de temps seulement après est intervenu le sommet Etats-Unis-Afrique, où le président nigérien à exceller par le partage de sa connaissance de la géopolitique du Sahel et plus largement de l’Afrique dans le milieu de l’intelligentsia américaine.

A ce somment encore, la diplomatie présidentielle nigérienne a permis au pays de récoler des milliards supplémentaires de dollars pour venir en appui à l’œuvre déjà grandiose de construction de la paix, la sécurité, la démocratie et le développement, tout court, dont les enjeux tiennent les peuples du monde en respect. C’est ainsi que la diplomatie présidentielle a marqué le monde en 2022 et continue à marquer le landernau diplomatique international. (A suivre).

MOUSSA NAGANOU

Partager l'article
Author: Mourya Niger