Niger : L’intelligence politique immortalise Mahamadou Issoufou !

Gouvernance, démocratie, investissement, leadership, alternance politique, reformes, l’ancien président nigérien, Issoufou Mahamadou a su faire preuve d’une intelligence politique exceptionnelle dans la gestion de son pays pendant les dix (10) années qu’ont durées ses deux mandats constitutionnels. Dès son investiture, le président Issoufou Mahamadou s’était engagé dans un processus de transformation progressive de son pays sur le plan économique et institutionnel.

Au bout de dix années, l’ampleur de son leadership déborde les frontières nationales et continentales africaines, pour atteindre une renommée internationale, à cause de son succès à transformer le visage du Niger sur le plan politique, économique et institutionnel. Mahamadou Issoufou a réussi à parachever, à moderniser et à réaliser l’alternance politique dans son pays, au moment où l’espace sous régionale Ouest-africain était caractérisée par des graves défis sociopolitiques et sécuritaires, sans précédent.

Sur le plan purement économique, les investissements déjà engagés sous le magistère de l’ancien président nigérien Issoufou Mahamadou ont jeté les bases d’une croissance économique au Niger jusqu’à deux chiffres. Aussi, Issoufou Mahamadou est l’inspirateur de l’idée de la zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), concrétisée par la force de ses idées, la détermination et l’engagement politique de paire ayant fédéré toute l’Afrique et redonné l’espoir d’une géoéconomique d’un continent émergent.

Au bout de dix (10) années d’exercice du pouvoir d’Etat au Niger, l’ex-président Issoufou Mahamadou a replacé son pays au cœur des enjeux socioéconomiques (ZlECAf, sommet de l’industrialisation du continent) et politiques du continent africain (leadership sur la sécurité et le financement) et du monde. L’Etat de droit, la démocratie, la gouvernance, le leadership, la voix du continent africain compte dans le monde et porte loin désormais, les questions de sécurité, le climat, le Niger passe aujourd’hui pour être un enjeu géopolitique et économique pour le reste du monde.

Ainsi, l’ancien président nigérien, Issoufou Mahamadou entre dans la galaxie des étoiles que compte le Prix Mo Ibrahim sur le leadership en Afrique. Il entre dans cette galaxie des personnalités les plus importantes du continent africain et mondial pour retrouver l’ancien président mozambicain, Joaquim Chissano, l’ancien président botswanais Festus Mogae et l’ancien président du très démocratique Etat de Cap-Vert, Pedro Pires et fait émerger du coup l’image de son pays, le Niger dans le monde, ce vendredi 28 Avril 2023 à Naïrobi, la capitale Kényane.

Le Prix Mo Ibrahim équivaut à 5 millions de dollars Us versés sur dix ans et récompense le leadership politique ayant fait ses preuves en matière de gouvernance et surtout d’alternance démocratique en Afrique, dans un contexte où le phénomène du 3è mandat tant à devenir une règle. En effet, face à l’épineuse question d’un 3è mandat, la plupart des Chefs d’Etat entretiennent un flou artistique, le président Issoufou Mahamadou est resté fidèle à sa position de rendre le pouvoir conformément à la constitution de son pays.

Parce qu’il a également compris qu’il y a une vie après le pouvoir. Il faut dire que le Prix Mo Ibrahim récompense l’intelligence politique ayant permis de ne pas succomber à la fois aux sirènes et aux démons de tripatouillage constitutionnel.

En plus des 5 millions de dollars versés à lui sur dix ans, une pension de 200. 000 dollars Us par an à vie a été accordée au célébrissime nigérien Issoufou Mahamadou. A Naïrobi, la thématique de « l’Afrique globale » a été d’ores et déjà mise en réflexion par les éminentes personnalités.

MOUSSA NAGANOU  

Partager l'article
Author: Mourya Niger