Niger : L’ARSEau toilette sa politique de l’eau et son plan d’action !

L’autorité de régulation du secteur de l’Eau (ARSEau) a organisé le lundi 19 Décembre 2022, un atelier national de validation du rapport de la mission d’élaboration d’une politique et d’un plan d’action stratégique de régulation du secteur de l’eau à Niamey. Un atelier qui a pour adjectif de soumettre en vue de la validation de projet d’un document de politique et de plan d’action stratégique de régulation du secteur de l’eau.

Plusieurs allocutions ont marqué la cérémonie d’ouverture de cet important atelier. Hôte des présentes assises, le directeur général de l’autorité de régulation du secteur de l’eau, Almoustapha Garba, est le premier à prendre la parole pour non seulement souhaiter la chaleureuse bienvenue aux participants mais aussi situer les objectifs du dit atelier.

« Le secteur de l’eau est un outil indispensable à une vision à long terme de la gestion de la question de l’eau dans notre pays, ainsi que pour une meilleure prise en compte, c’est à dire : efficiente et rationnelle des intérêts des multiples acteurs intervenants dans ce secteur vital ».

Promouvoir le développement efficace du secteur de l’eau, c’est dans le même sens que le président du conseil National de Régulation du Secteur de l’Eau Garba Bawa a abondé le sujet de l’eau  dans son mot de d’ouverture. « L’accès à l’eau est un droit pour chaque citoyen ». Elle contribue au bien au bien-être social et économique au même titre que l’éducation et la santé. Dans le souci d’assurer ce droit aux populations, les autorités nigériennes se sont engagées en 2001 dans une réforme institutionnelle du sous-secteur de l’hydraulique urbaine et semi urbaine.

Selon lui, cette réforme a donné naissance à trois (3) entité distinctes pour la gestion du sous-secteur la société du patrimoine des Eau du Niger (SPEN), la société d’Etat responsable de la gestion du patrimoine et du développement du sous-secteur de l’hydraulique dans les centres urbains et semi urbains du pays, la société d’exploitation des eau du Niger (SEEN), une société de droit privé nigérien chargé de l’exploitation du services public de l’eau potable dans les centres urbains concédée précédemment et gérée par la SEEN et enfin, l’autorité de régulation multisectorielle à travers sa direction sectorielle qui assure les activités de régulation du secteur de hydraulique urbaine.

 Cette réforme vise entre autres à mobiliser les ressources financières nécessaires permettant à la réhabilitation et au développement des infrastructures, à assurer au sous-secteur une gestion commerciale de type privé, à accroitre la desserte en eau potable par l’augmentation sensible du nombre des branchements dans les centres urbains et à améliorer la qualité du service.

Et pour mener à bien sa mission, l’ARSeau a décidé de se doter d’un cadre adéquat en élaborant des outils nécessaires pour une régulation efficace et efficiente, notamment la politique de l’eau et son plan d’action, avec la participation active et effective des principaux acteurs. Garba Bawa a enfin invité les participants à un examen minutieux et sans complaisance des documents qui ont été soumis en vue de contribuer à leur enrichissement.

RAMATOU OUMAR LABARAN

Partager l'article
Author: Mourya Niger