Niamey : L’hygiène des espaces publics et la santé des populations !

Beaucoup de maladies sont causées aujourd’hui par des mauvaises pratiques hygiéniques dans l’environnement immédiat des populations.

Puisque celles-ci contribuent grandement à la production de certaines maladies à travers la production des déchets. Ces déchets peuvent être des eaux usées déversées à la devanture des maisons, des concessions, par la négligence hygiénique de l’environnement immédiat.

En effet, la plus part des familles ne prennent pas soin de leurs locaux, parce qu’après usage d’eau potable dans les lessives, les vaisselles et la cuisine, l’eau usée est souvent versée là, au pied des murs et non évacuée loin des habitations.

Cette eau polluée sur les voies publiques salit non seulement les passants mais se retourne polluer également le cadre de vie, où enfants et ordures cohabitent en permanence.

Ainsi verser une eau polluée à la devanture de leurs cours à plusieurs reprises contribue à construire des dunes de saleté, d’eau sale qui dégénère le terrain ou creuse des fosses ordinaires ouvertes à l’air libre. Une situation qui finit par attirer des insectes nuisibles comme les moustiques et les mouches. Cet endroit devient un gîte agréable pour accueillir différents insectes à microbes nocifs à la santé humaine, qui provoquent des maladies transmissibles ou non, comme le paludisme, le choléra ou encore les hépatites.

Malgré les opérations ponctuelles de sensibilisation de la population de temps à autre, les services d’hygiène des communes manquent de supervision efficace sur l’environnement, en vue de contrôler, de dissuader sur les mauvaises pratiques hygiéniques pouvant négativement impacter l’environnement des populations urbaines.

La Mairie devrait produire un protocole personnalisé de la ville de Niamey en matière d’hygiène et d’assainissement renforcé par une communication adaptée et adéquate. 

Cela devrait conduire les populations à prendre progressivement conscience des dangers permanents auxquels elles sont exposées pour ainsi s’organiser autour des mesures et des attitudes de présentions afin de mener une vie de bonnes pratiques d’hygiène au quotidien.

BOUBACAR  ABDOU AMINATOU

Partager l'article
Author: Mourya Niger