Niamey : La livraison à domicile, un business à l’heure du temps !

A Niamey, le métier de livreur est un business qui prend de plus en plus de l’ampleur et devient de nos jours florissant. Ces derniers temps, l’on constate des initiatives de création d’emploi aux jeunes, beaucoup de sociétés de la place font appel à des livreurs pour des besoins de livraison des biens et services à domicile.

Les services de livraison sont très sollicités ces derniers temps par les populations. Beaucoup de nigériens reçoivent leurs produits par le biais de ces jeunes livreurs à moto pour des raisons diverses. Pour remettre des colis à ses clients Oumou Ihsane, promotrice de l’entreprise MY ICE-CREAME fait appel à des jeunes reconvertis en livreurs pour satisfaire à ses commandes.

Un service qui est assuré majoritairement par des jeunes scolaires, diplômés en chômage ou sans emploi qui ont des motos. Oumou Ihsane trouve les livraisons à domicile fiables et rapides.

Selon elle, pour gagner du temps avec ses commandes, « appeler son livreur » devient indispensable. Car « avec les livraisons à domicile, je gagne non seulement du temps pour finir d’autres commandes, mais aussi pour satisfaire à mes clients par la rapidité ».

Quand mon livreur arrive, je lui montre le produit pour plus de sécurité, après il l’emballe et prend le numéro et l’adresse complète du destinataire qu’il appelle pour évaluer le parcours avant de démarrer le moteur de sa moto ». Selon Abdoul Rachid Garba livreur à Niamey, le métier de livraison à domicile est un travail bien rentable malgré quelques difficultés qu’il rencontre.

« Je suis très satisfait, ce métier me convient vraiment, je ne me plains pas, car j’y trouve mon compte. Le métier de la livraison à domicile m’a permis d’avoir des connaissances dans plusieurs domaines. Il y a plusieurs avantages dans ce métier.

Il m’arrive souvent de livrer un produit à un destinataire, qui me signale aussi à son ami ou à sa connaissance et petit à petit un moment de fidélisation se crée avec les clients. La livraison coûte 1000F partout à Niamey, mais on trouve souvent plus à l’arrivée à destination, parce que certains clients nous augment parfois de l’argent. « Je peux gagner plus de 10.000 F par jour ».

Plusieurs jeunes à Niamey essayent de mener une vie un peu tranquille en faisant des dépôts-retraits des colis, la livraison des repas à domicile et dans les bureaux, livraison fournisseur-client / client-fournisseur, dépôt et retrait des habits au pressing, afin de subvenir à leurs besoins vitaux de base.

RAMATOU OUMAR LABARAN

Partager l'article
Author: Mourya Niger