Lutte contre le terrorisme : L’armée nigérienne poursuit ses actions victorieuses !

Depuis quelques années, l’armée nigérienne est sur la pente ascendante à travers des actions multiformes qui mettent à mal les actions et les stratégies des groupes terroristes. Les bulletins publiés régulièrement par la Direction de l’information, des relations publiques et des sports du ministère de la défense nationale prouvent à suffisance l’efficacité de la stratégie issue de la politique nationale de défense dans le cadre de la défense du territoire national. Le bulletin N°3 publié cette semaine confirme cette montée en puissance.

Selon le bulletin, au nord du pays, dans la Zone de Défense N°2, l’escorte du convoi public de TABARKAT a été attaquée par des individus armés en début de semaine. « La riposte de cette dernière a permis d’appréhender dix (10) assaillants, de saisir trois (03) véhicules, une (01) mitrailleuse de type M80, des munitions ainsi que des appareils téléphoniques. On dénombre deux (02) blessés côté FAN ».

Dans la même période, les FDS ont également intercepté au niveau de la Zone de Défense N°8, dans le secteur du Korry Kantana, un véhicule transportant des munitions. Le véhicule et son conducteur ont été mis à la disposition des services compétents pour investigation. Dans la même foulée, les éléments évoluant dans la zone de défense ont saisi 5véhicules et 1 moto sans plaque d’immatriculation.

A l’est du pays (région de Diffa), le bulletin souligné que les troupes de la Force multinationale Mixte (FMM) ont mené une opération spéciale suite aux observations aériennes faisant cas de la présence des dizaines de terroristes vers le village d’AFOFO et dans la forêt de MATARI (NIGERIA). Des frappes aériennes menées sur le site, ont permis de détruire un campement et une base vie terroriste, et d’appréhender 36 terroristes ainsi qu’une importante quantité de produits pharmaceutiques fraudés aux environs de la localité de TAM.

Les éléments de l’armée engagés au sein de l’opération ALMAHAOU (Ouest du pays), ont eu un accrochage avec des terroristes à motos. La puissance de feu des FAN a permis de neutraliser 2 terroristes et de récupérer 2 motos, des armes et des munitions.

Toujours dans la Zone d’opération NIYA (toujours dans l’ouest du pays), lors d’une opération de ratissage effectuée au cours de la semaine au Sud-ouest de OUANZERBE, 2 suspects ont été interpellés et 8 motos détruites. De plus, le bulletin nous apprend qu’un véhicule de trafic de carburant avec à son bord 2 trafiquants a été appréhendé. En début de semaine, dans la même zone, un engin explosif improvisé a été déclenché au passage d’une patrouille au sud de TAMOU faisant 2 blessés parmi les éléments des FDS.

Au centre du pays, dans la Zone d’opération FARAOUTA BOUCHIA (région de Maradi), deux incursions suivies de prise d’otages ont eu lieu dans la semaine dans les villages de DAN DELA et KAGARA. Les interventions des unités dédiées ont permis de libérer les otages. En outre, selon le bulletin, aux alentours du village de DAN DELA deux véhicules et trois motos transportant plus de 5000 litres de carburant fraudé ont été appréhendés et remis aux services compétents.

Au niveau de la Zone d’opération CHARA (Tahoua), les FDS ont neutralisé 2 guetteurs terroristes lors d’une reconnaissance offensive dans le secteur de CHINOUARE.

Les opérations offensives sont couplées aux actions civiles menées par les forces armées nigérienne afin de soulager les souffrances des populations en butte aux affres du terrorisme. C’est ainsi que le bulletin indiqué que des soins ont été procurés aux personnes vulnérables et des produits pharmaceutiques distribués dans le village d’INKOTAYEN et alentours.

Ces succès régulièrement enregistrés par les forces de défense et de sécurité permettent aujourd’hui au Niger d’être pratiquement le seul pays de la zone des trois frontières à sortir la tête de l’eau. Malgré les récentes actions d’intimidation des populations menées par les terroristes obligeant les habitants à abandonner leurs espaces vitaux à leurs corps défendant, l’espoir est permis d’un retour à la paix intégrale dans tous le pays en général, et dans la région de Tillabéry en particulier.

GARE AMADOU

Partager l'article
Author: Mourya Niger