Lutte contre le terrorisme : 11 terroristes neutralisés et 125 motos détruites !

Les forces de défense et de sécurité poursuivent leurs opérations de sécurisation des personnes et la préservation de l’intégrité du territoire national. Le deuxième bulletin publié par la direction de l’information, des relations publiques et des sports du ministère de la défense nationale témoigne si besoin est du maintien de la pression sur les groupes armés et autres bandits, qui opèrent sur le territoire nigérien.

Selon le bulletin, « à l’Ouest, dans la Zone d’opération NIYA, au cours de la semaine, un réseau de trafic de carburant dans le secteur de TORODI-SENO a été démantelé. Le bilan de cette action est de deux (2) trafiquants arrêtés, deux (2) véhicules et seize (16) motos saisies, ainsi que soixante-quatorze (74) bidons de 25L d’essence récupérés ». Et pour allier opérations militaires aux actions civiles, la cellule en charge des activités Civilo-Militaires (ACM) de l’opération NIYA a effectué en début de semaine un don de fournitures scolaires et de matériels divers au profit des écoles de GARBEY KOUROU et  de TOURE en présence des autorités administratives et coutumières de du département de Gothèye.

Les FDS ne baissent cependant pas la garde dans la zone, comme l’attestent les actions offensives conduites par les unités de l’opération NIYA en milieu de semaine et qui ont permis de saisir et détruire 125 motos et des pièces de rechange. En outre,  6 personnes ont été arrêtées au cours de ladite opération. 71 bidons de carburant ont également été récupérés. Cependant, 2 blessés ont été enregistrés dans les rangs des FDS au cours de l’opération.

Dans le secteur de DOULGOU, 11 terroristes ont été neutralisés, un plot logistique et 13 motos détruites. Des armes ont été récupérées au cours de la même période, indique le bulletin militaire.

Dans la zone d’opération ALMAHAOU (Ouallam et ses environs), le bulletin a indiqué que « la situation sécuritaire a été relativement calme durant la semaine », avec cependant le maintien d’une forte pression sur les groupes armés terroristes. Au Nord du pays, les services de sécurité ont saisi des véhicules sans plaques d’immatriculation et du matériel destiné aux orpailleurs clandestins.

Au Centre du pays, dans la zone de l’opération CHARA, le bulletin a indiqué que « des fouilles opérées dans les villages de CHINOUARE et ELANGUE ont permis de découvrir une cache de vivres et une moto appartenant aux bandits ».

L’armée nigérienne, avec le soutien de ses partenaires maintient ainsi une pression constante sur les groupes terroristes et les bandits armés, qui sévissent malheureusement dans plusieurs parties du pays. L’efficacité des FDS est aujourd’hui perceptible par les citoyens à travers le pays, avec une relative accalmie sur le plan sécuritaire, contrairement aux autres pays de la sous-région.

GARE AMADOU

Partager l'article
Author: Mourya Niger