Lutte contre la corruption : L’ANLC/TI-Niger rencontre le président Mohamed Bazoum !

Le vendredi 10 février 2023, le Président de la République, Chef de l’État, Son Excellence  Mohamed Bazoum a reçu en audience à son Cabinet, une délégation de l’Association Nigérienne de Lutte contre la Corruption, Section de Transpqrency International (ANLC/TI). La délégation de l’ANLC/TI-Niger était composée du  Président du Conseil Exécutif National, Maman Wada, du Vice-président, Sidi Abdou et de la secrétaire générale, Mme Mounkaila Aichatou Seyni.

Le président de la République avait à ses côtés pour la circonstance, le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Ikta Abdoulaye Mohamed. L’objet de l’audience portait sur l’Indice de Perception de la Corruption (IPC) 2023 publié le 31 janvier 2023 par Transparency International Secrétariat à Berlin (Allemagne).

Il faut rappeler que le Niger a enregistré la note de 32/100 et s’est classé 123éme sur 180 pays évalués. En plus de l’IPC, les discussions ont tourné autour du phénomène de la corruption au Niger, les causes et conséquences de ce fléau.

À l’occasion, la question sécuritaire a été abordée autour des activités mises en œuvre par l’ANLC/ TI-Niger qui rentrent dans le cadre de l’exécution du Projet pour la Protection de la Sécurité Humaine, en luttant contre la corruption, l’instabilité et les conflits, grâce au financement de l’Ambassade du Royaume des Pays Bas et du concours de Transparency International Défense et Sécurité (TI-DS).

Deux rapports ont été remis au président de la République, à savoir le rapport de la mission des caravanes de sensibilisations sur la sécurité dans les huit (8) chefs-lieux de région en novembre 2022 et celui du premier forum sur la sécurité humaine tenu en décembre 2022, ainsi que les recommandations issues de ces assises.

Auparavant, l’avant projet de «Loi sur Prévention et la répression de la corruption au Niger » élaborée par l’ANLC/TI a été brièvement présenté au président de la République et remise à ce dernier.

Par ailleurs, la secrétaire générale de l’ANLC/ TI a remis un exemplaire de son livre intitulé Analyse Rousséiste du processus de démocratisation en Afrique, édité en 2021 aux Éditions Universitaires Européennes. Cette  rencontre avec le président de la République  s’est déroulée dans une ambiance empreinte de chaleur avec à la clé des échanges d’idées constructives, sans tabou sur la corruption et à la fin, une photo de famille a été prise.

Propos recueillis par ABDOUL WAHID MOUSSA

Partager l'article
Author: Mourya Niger