Logements sociaux/La cité Madjalissa au profit du personnel de l’Assemblée nationale bientôt !

Le président de l’Assemblée nationale Seïni Oumarou a procédé le Mercredi 14 décembre 2022 au quartier diaspora de Niamey sur la route de Tillabéry, au lancement officiel de pose de la première pierre de la cité Majalissa sur un terrain de 20 hectares. Des logements sociaux afin d’améliorer le cadre de vie des agents de l’Assemblée nationale.

C’était en présence du ministre de l’urbanisme et du Logement et de plusieurs autres invités de marque venus pour la circonstance. Le président de l’Assemblée nationale a donné le coup d’envoi en posant la première pierre et en dévoilant la stèle dédiée à cet ouvrage.

Dans son allocution le patron du Parlement nigérien dira que « le premier devoir de tout responsable est d’abord de s’assurer que les conditions matérielles et humaines de ses collaborateurs sont à la hauteur des tâches qui leur sont dévolues ». Avec le bureau de l’Assemblée nationale, et tous les députés, je sais quelle contribution est la vôtre dans l’organisation et le déroulement du travail parlementaire.

« Vous êtes la main invisible, qui permet à tous nos rouages administratifs et techniques de bien fonctionner. Comme jusqu’ici tout se passe dans les meilleures conditions possibles, l’on a tendance à ne pas remarquer votre présence ». Selon Seïni Omarou.

C’est là, la rançon du succès « assumez-là tout en sachant que votre hiérarchie vous sait gré de tous vos efforts. C’est la raison pour laquelle, nous avons tenu à surmonter toutes les difficultés entravant le lancement de ce projet qui est pour nous, comme un signe, j’allais dire le symbole de notre reconnaissance à votre dévouement et à votre attachement au service bien fait », explique Seïni Oumarou.

 A présent son plus ardent souhait est que ce projet de construction de logements sociaux au profit exclusif des agents de l’Assemblée soit conduit à bon port, afin que chacun d’entre eux soit chez-lui, dans sa maison. Le président de l’Assemblée nationale a enfin invité les responsables en charge du suivi administratif et technique du chantier à redoubler de vigilance et à exhorter aux autres agents et fonctionnaires de l’Assemblée nationale à travailler et à faire de l’Administration parlementaire un outil toujours plus efficace au service de l’Assemblée nationale.

« Redoublez d’efforts afin que notre système législatif soit au diapason des standards internationaux. Restez exclusivement au service de l’Assemblée nationale tout entière ». Auparavant, le secrétaire général du personnel d’appui de l’Assemblée Nationale a au nom de tout le personnel témoigné de leur reconnaissance au président de l’Assemblée nationale pour les efforts consentis pour que cette entreprise initiée par son prédécesseur soit enfin une réalité.

« La Cité Majalissa, il faut le rappeler est un programme de construction de logements sociaux au profit du personnel de l’administration du Parlement. Ainsi, aux termes de ce programme, plusieurs de nos camarades pourront, enfin, avoir un toit et finir leur carrière en toute quiétude ». Pour M. Abdou Nomaou Djika, ce programme constitue à cet égard une entreprise salutaire pour le personnel, surtout pour les agents aux revenus modestes.

Pour sa part, le secrétaire général du personnel cadre de l’Assemblée Nationale M. Moussa Oumarou « ce projet date de 2015, à moins de 2 ans à la tête de cette auguste Assemblée, vous venez de concrétiser le rêve le plus absolu aux yeux du personnel administratif et technique, un rêve qui était insensible », selon lui est devenu une réalité après plusieurs revendications.

Notons que cette noble initiative de l’Assemblée nationale est l’un des objectifs du programme du Gouvernement pour renforcer la capacité des agents de l’administration pour qu’ils soient plus productifs, plus compétitifs au service du peuple nigérien.

RAMATOU OUMAR LABARAN

Partager l'article
Author: Mourya Niger