L’essentiel des revendications des travailleurs adressées au ministre en charge de l’emploi !

Le ministre en charge de l’emploi, du travail et de la protection sociale, M. Ibrahim Boukary a officiellement reçu, ce lundi 1er Mai 2023, à l’occasion de la célébration de la fête de travail édition 2023, les doléances de la Confédération Démocratique des Travailleurs du Niger (CDTN) et de l’intersyndicale de travailleurs du Niger (ITN).

Leurs doléances se résument  entres autres pour la CDTN à l’application intégrale du protocole d’accord signé le 23 janvier 2023 avec le gouvernement notamment sur le parachèvement du processus de l’élaboration du régime indemnitaire des agents de l’Etat ; de l’évaluation des stocks et du paiement des incidences financières liées aux avancements et reclassements ; de l’octroi de l’indemnité spéciale de départ à la retraite ; de la mensualisation des pensions, des allocations et des prestations familiales à tous les niveaux, de la suppression de la contractualisation dans les secteurs de l’enseignement et de la santé ; de la valorisation du point indiciaire et du SMIG et du rehaussement de l’âge de la retraite.

Pour l’Intersyndicale des travailleurs du Niger l’ITN, les doléances portent sur l’élaboration et adoption d’un statut des contractuels de la santé et de l’éducation prenant en compte l’ancienneté et l’accès au concours professionnels ; de l’élaboration d’une convention collective dans le secteur du pétrole prenant en compte le statut du personnel, le plan de carrière, la grille salariale conformément aux normes internationales, le rehaussement de la cotisation patronale de l’ANPE de 0,5% à 1% .

Pour la CDTN, les doléances se sont résumées en 13 points et pour l’ITN en 16 points.

SOULEYMANE OUSMANE

Partager l'article
Author: Mourya Niger