Leadership féminin : A quand mon tour du succès !

Aujourd’hui, il est remarquable de voir l’insouciance des jeunes filles à travers la ville de Niamey, malgré la dominance des questions de leur avenir. Beaucoup s’adonnent aux jeux et au loisir nuisible. Elles délaissent les études pour la plupart, de celles qui sont encore sur les bancs.

Car, elles croient qu’être femme est déjà un handicap, alors qu’on peut produire bien de choses  merveilleuses. Selon une étude, les statistiques des filles nigériennes qui arrivent à faire les études supérieures sont très mauvaises, grâce à un manque de confiance en soi.

Prenons l’exemple de RAYHANATOU ALTINE SAMEY, une jeune femme âgée seulement de 27 ans. Elle vient de soutenir une thèse de doctorat et passe du coup, pour la première spécialiste et donc docteur en neurosciences au Niger.

Pourtant, elle est une femme. RAYHANATOU ALTINE SAMEY s’est tout simplement battue pour son rêve. Elle est un bon exemple à suivre. Pourquoi ne pas suivre l’exemple de cette brave femme ? Chacun a un rêve dans la vie. On a tous un rêve, qui nous tient à cœur ! Pourquoi ne pas se battre pour cela ? Dis toi qu’entend que femme, tu n’es pas venue au monde juste pour accompagner les autres, en tant que roue arrière.

Pourquoi, pas toi ? Tu peux réussir aussi, tu peux devenir ce que tu veux aussi. Tu peux aussi exploiter bien des compétences enfouies en soi. La preuve on n’a plusieurs femmes présidentes, ministres, députés, médecins etc… Dis toi que tu vas oser et tu vas y arriver à partir d’aujourd’hui. C’est cela la prise de conscience !

BALKISSA BOUREÏMA SAMBO FOULANI

Partager l'article
Author: Mourya Niger