L’an 2 au pouvoir, clin d’œil sur la politique énergétique de Mohamed Bazoum !

En matière d’énergie, le développement des infrastructures de production et de transport a permis l’augmentation de la puissance installée. Ainsi l’offre et la qualité d’approvisionnement des services en électricité ont été améliorées. En effet, le taux d’accès des ménages à l’électricité est passé de 14,7% en 2020 à 18,75% en 2022, soit une progression de 4,05 points. Ce progrès résulte notamment de l’électrification de 303 nouvelles localités et le raccordement à l’électricité de 213.990 nouveaux abonnés.

De même, l’analyse du comportement du réseau affiche une nette amélioration. Ainsi, l’indice de fréquence de coupure (SAIFI) a baissé de 86 coupures par rapport à son niveau de 2020 pour s’établir à 120 en 2022. Quant à l’indice de durée moyenne de coupures (SAIDI), il est passé de 105 h en 2020 à 93 h 63mn en 2022. Les projets d’expansion en cours vont accélérer l’atteinte de la cible de 30% en 2026.

ABDOUL WAHID MOUSSA

Partager l'article
Author: Mourya Niger