Intégration Africaine

Une mission ivoirienne en terre nigérienne !

Monsieur Oumar Kaba N’DIAYE, Directeur du Bureau Ivoirien pour la Promotion de l’Intégration Africaine (BIPIA), a conduit une importante mission d’imprégnation et de partage d’expériences à Niamey, du mardi 6 au vendredi 9 décembre 2022. Il était accompagné de son conseiller spécial, le Préfet Raphaël Gbala GNATO et de monsieur Lassina YEO, chef de département Promotion et Communication.

Cette mission a pour but essentiel de poursuivre et de concrétiser les relations de bonne entente entre les deux pays frères et surtout, d’examiner avec les parties rencontrées, les moyens de mise en œuvre des accords récemment signés le 23 juin dernier à Abidjan, par leurs excellences les Présidents Mohamed BAZOUM et Alassane OUATTARA à Abidjan.

Après une rencontre avec le ministre délégué, chargé de l’Intégration Africaine, Monsieur Youssouf Mohamed El Mouctar, au cours de laquelle la délégation lui a traduit les salutations de Madame KANDIA Camara Kamissoko, ministre d’Etat, ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et de la Diaspora de la Côte d’Ivoire. La délégation a également visité plusieurs structures étatiques.

Ainsi, elle a rencontré plusieurs responsables du ministère des Affaires Etrangères dont le directeur des affaires africaines et la directrice de la cellule CEDEAO, le secrétaire général du Ministère du commerce, le secrétaire général adjoint du Ministère de l’intérieur, ainsi que celui des Transports.

Selon le chef de mission, « le moment est venu d’échanger concrètement sur les défis communs de l’intégration des deux peuples ivoiriens et nigériens, examiner ensemble les moyens de renforcer l’intégration économique et d’affronter les défis sécuritaires ». Pour cela, « une mutualisation des efforts s’impose », insiste-t-il. Le BIPIA souhaitait donc s’informer des cadres institutionnels mis en place au Niger en matière d’intégration, de la situation des communautés ivoiriennes au Niger et surtout des actions à mener pour booster les relations économiques entre les deux pays.

Pour ce faire, la mission ivoirienne a été reçue au Ministère des Transports, puis à la chambre de commerce et d’industrie du Niger.

Le message du BIPIA à ses hôtes tenait essentiellement à un engagement plus accru des investisseurs nigériens en Côte d’Ivoire, notamment dans l’agro-industrie, l’énergie et les transports.

Dans ces deux structures, la délégation a été largement instruite sur la volonté des opérateurs économiques nigériens de voir lever toutes les entraves à la libre circulation des personnes et des biens, notamment sur l’axe Abidjan-Ouaga-Niamey, le retour d’une représentation du Port Autonome d’Abidjan à Niamey, la prise de mesures incitatives et l’arrivée d’investisseurs ivoiriens dans les secteurs du BTP, du transport aérien, de l’énergie et des services.

La mission ivoirienne s’est aussi entretenue avec une forte délégation des ivoiriens séjournant au Niger, afin de s’imprégner de leurs réalités dans ce pays frère. Monsieur N’DIAYE a informé que le BIPIA rencontre régulièrement les communautés étrangères résidant dans son pays afin d’examiner leurs conditions de vie et de veiller à leur intégration réussie.

La délégation ivoirienne a salué la grande hospitalité du peuple nigérien et l’accueil chaleureux qui lui a été réservé. Pour Monsieur N’DIAYE, les techniciens ont le devoir de traduire en actes concrets les résolutions des Chefs d’Etats en matière d’intégration, et cela passe par la création de structures comme le BIPIA et leurs relais dans tous les pays de la CEDEAO et par des rencontres régulières, afin d’harmoniser les actions. «L’Intégration est devenue une nécessité de survie pour nos Etats », a-t-il conclu.

Propos recueillis par ABDOUL WAHID MOUSSA

Partager l'article
Author: Mourya Niger