Gaya : Un enseignant initie la construction de tables-bancs en matériaux définitifs !

Face au problème criard de tables-bancs dans les écoles publiques nigériennes, et au vu de la détérioration des dits matériels dans les établissements qui en disposent, des initiatives locales sont en train de voir le jour. C’est le cas de M. Mamane Sani Habou Labo, Directeur de l’école Zongo 2 de Gaya, qui est l’homme à la base de la construction des tables-bancs en ciment dans son établissement.

L’idée de base provient de ce responsable d’établissement qui fait chaque jour face au spectacle désolant d’élèves assis à même le sol pour prendre des cours dans son école de Zongo 2 à Gaya ( région de Dosso). D’où son idée de construire de tables-bancs en matériaux définitifs pour pallier le problème de manque dans le domaine. Mamane Sani Habou Labo va alors saisir le comité de gestion des établissements scolaires (CGDES) qui va être intéressé par cette ingénieuse idée qui a déjà été mise en pratique dans d’autres zones du pays. Les fonds vont alors être collectés, ce qui permet aujourd’hui d’avoir dans plusieurs classes de l’établissement, des tables-bancs en ciment qui auront une durée de vie beaucoup plus longue que les traditionnelles tables-bancs en planche qui font même défaut dans de nombreuses classes du pays.

Les réactions positives par rapport à cette initiative continuent de pleuvoir. C’est le cas du président du CGDES de l’école Zongo 2,  M Mahamadou Attikou Ousseini qui a exprimé toute sa reconnaissance envers le directeur de cette école pour tous les efforts qu’il déploie pour le bon fonctionnement de notre école. « Aujourd’hui, c’est un honneur pour nous en tant que président des parents d’élèves de voir cette belle initiative qui va nous permettre de résorber le problème des tables bancs ». Il a en outre précisé que « en plus des tables-bancs, le directeur Mamane Sani Habou Labo a ouvert un robinet au profit de l’école à travers le député Samaila Maika afin de permettre aux élèves de s’approvisionner en eau potable. Il a aussi planté plusieurs arbres qui vont servir d’ombrage pour les élèves ».

Sur les réseaux sociaux également, les appréciations sont toutes aussi positives avec un encouragement aux bonnes volontés à emboiter le pas à ce courageux directeur. Un internaute dit : « ce Monsieur doit être décoré. J’imagine avec son maigre salaire d’enseignant se priver pour l’épanouissement de ses élèves. Chapeau vraiment vous êtes un héro ».Un autre donne le même avis. « C’est vraiment encourageant au vu de la situation des élèves surtout du primaire qui s’assoient par terre et sur les nattes pour suivre les cours. »

Comme on le constate, l’acte de Mamane Sani Habou Labo a accompli est salutaire et fait non seulement le bonheur des parents d’élèves, mais également celui des élèves eux-mêmes. Même si des internautes considèrent que l’acte constitue une démission de l’Etat relativement à son devoir régalien dans le domaine.

GARE AMADOU

Partager l'article
Author: Mourya Niger