Exclusif : Les Nigériens jugent diversement le bilan de l’an 2 de Mohamed Bazoum au pouvoir !

Le 2è anniversaires du président de la République Mohamed Bazoum au pouvoir, ce sont deux années rassurantes et d’espoir pour la majorité des citoyens !

Les citoyens jugent diversement les deux ans au pouvoir de Mohamed Bazoum. Après deux ans d’exercice du pouvoir à la magistrature suprême de l’Etat, les nigériens apprécient positivement les orientations et les actions accomplies par le président de la République Bozoum Mohamed. Cependant, les nigériens ont conscience que beaucoup restent à faire, tout en gardant espoir que le Chef de l’Etat conservera ce bon rythme en faveur du développement économique et social du Niger.

Pour Djariri Abdou citoyen, « ce deuxième anniversaire est positif mais le président doit redoubler d’efforts pour faire face aux multiples défis du pays. Après deux ans d’exercice du pouvoir par le présent de la République Bozoum Mohamed, je pense personnellement que ce mandat est positif pour des raisons qui me sont propres. J’ai constaté des avancées surtout en matière de l’éducation avec les nouvelles réformes engagées depuis son installation au pouvoir. La  lutte contre l’insécurité grandissante dans notre pays, je crois qu’il y a eu une certaine accalmie observée à travers le pays et surtout à Diffa ».

Toutefois, beaucoup de citoyens pensent que le président de République doit aussi redoubler d’efforts dans ce domaine pour un retour progressif et définitif de la sécurité qui permettra à la population d’engager véritablement des actions économiques d’envergure. Il y a aussi le défi qui concerne l’emploi des jeunes, le président doit mener un combat ardu dans ce domaine.

Quant à Maman Sabiou citoyen « pour le moment les éléments que nous disposons ne peuvent pas nous permettre d’apprécier positivement ou négativement cette 2è année du mandat. Certes, les jalons sont entrain d’être posés, mais nous attendons toujours la concrétisation de certains actes, car le peuple attend beaucoup du président de la République. Mais nous souhaitons à ce que tout marche comme prévu. Dans le domaine de la lutte contre la corruption beaucoup d’efforts ont été consentis par le président de la République Bozoum Mohamed. Aussi sur le plan de la diplomatie ou l’économie, des avancées notoires ont été enregistrées avec l’arrivée de plusieurs Chefs d’Etats et autres personnes de haut rang, avec l’organisation de plusieurs forums économiques ici, au Niger ».

Ibrahim Chaïbou un syndicaliste, pense que l’espoir est permis, car le président est ouvert et proche de ses administrés. « Je vois en lui un président qui prône la proximité avec son peuple, un Chef qui s’intéresse à tous les secteurs de la vie socioprofessionnelle et leurs priorités, bref, s’il faut juger ces 2 années de mandat du président Bozoum, je dirai que le pari est presque gagné, car le président est conscient de tous les problèmes prioritaires du Niger et je continue à fonder l’espoir que son mandat sera une réussite Inchallah. Nous devons tous le soutenir et en plaçant l’intérêt du pays devant ».

Pour Madame Bety Aïchatou Oumani, une femme leader politique, « les deux ans de réalisations du président Bozoum sont visibles un peu partout et presque dans tous les domaines socioéconomiques. Quand je considère par exemple les domaines de l’éducation et celui de la formation professionnelle, d’importantes réalisions ont été faites avec la mise en œuvre de plusieurs réformes déjà dans ces secteur. Egalement, la création des centres d’internat pour les élèves, la formation des enseignants et les conditions de vie et de travail ont été aussi améliorées durant ses deux ans de mandat. Dans le domaine de la promotion de la femme, c’est pareil. Sur le plan de la gouvernance, la diplomatie et des télécommunications électroniques, des avancées notoires ont été enregistrées, grâce au leadership remarquable du président Bozoum.

Il y a par exemple l’acquisition du matériel de dernière génération électronique pour la première fois au Niger. Mais le domaine des télécommunications électronique est très technologique et donc dynamique, c’est pourquoi beaucoup restent à faire ». Enfin, en un mot, le bilan des deux ans est satisfaisant et nous souhaitons des meilleurs pour les années restantes à venir au président de la République Bazoum Mohamed, se réjouit  Madame Bety.

Pour Mme Aïchatou Hassane, une citoyenne de 39 ans, « de façon résumée, le président a beaucoup fait pour le pays en deux ans, cependant sur le plan éducatif à mon humble avis le président de la République a un peu négligé les enseignants. Oui, je le dis bien, parce que y a beaucoup d’enseignants qui ont juste le titre mais sans emploi. Il y a également des enseignants qui ont 18 ans de service sans numéro matricule, cela n’est vraiment pas logique. Vraiment nous lançons un appel au président de mettre les enseignants dans des meilleures conditions de vie et de travail à travers par des recrutements sans concours à la fonction publique et cela surtout à ceux qui le méritent bien sûr », a précisé avec insistance Mme Aichatou Hassane.

Propos recueillis par SOULEYMANE OUSMANE et MOUSSA NAGANOU

Partager l'article
Author: Mourya Niger