Exclusif : Affaire BAGRI, comment fonctionnait la Mafia ?

Il s’agit d’un vaste réseau de corruption avec comme parrain le DG Maman Lawan MOSSI, qui en est le cerveau. Il s’appuie sur le directeur comptable, le directeur commercial et sur certains chefs d’agence. Ils ont donné des dizaines de milliards de prêts sans aucune garantie en contre partie de commissions.

Des dizaines de milliards de prêts que la Banque n’est pas sûre de recouvrer, car sans garantie depuis 2019. Chaque client qui demande un visa doit accepter de donner un montant en plus de son besoin. Par exemple, si tu veux 200 millions, tu fais un chèque de 250 millions, tu prends les 200 millions et les 50 millions sont reversés dans un des 2 comptes ouverts aux pauvres Manœuvres.

Et c’est le même mécanisme pour les retraits des clients. Ils sont obligés de donner une commission, sinon cela ira de report en report. C’est plus 5 milliards de commission qu’ils se sont ainsi partagés en 3 ans !

De cette mauvaise gouvernance découle les difficultés financières de la banque

Tout cela a fait que la banque souffre de manque de réputation et a perdu tous les bons clients au profit des clients débiteurs et les plaintes des clients ne sont pas prises en compte. Car les agents véreux sont protégés par le directeur général (DG).

Comment un client à qui on a demandé une commission avant de lui octroyer un prêt va-t-il le rembourser ? Comment un agent de la banque qui a monnayé le crédit avec une commission peut-il recouvrer le prêt ?

Voila comment pendant 3 ans, le parrain de la pègre M. Mossi et ses complices ont géré cette importante institution financière, qui est un maillon clé de la politique agricole de notre pays.

HAMID AMADOU N’GADE

Partager l'article
Author: Mourya Niger