DISCOURS DU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE S.E.M MOHAMED BAZOUM A L’OCCASION DE LA CEREMONIE DE PRESENTATION DES VŒUX DE NOUVEL AN DU CORPS DIPLOMATIQUE

Monsieur le Premier Ministre ; Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération ; Monsieur le Doyen du Corps diplomatique ; Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Organisations Internationales accréditées au Niger ; Mesdames et Messieurs les Consuls Généraux et Consuls Honoraires ;

C’est avec un plaisir toujours renouvelé que je rencontre le corps diplomatique et particulièrement en cette circonstance heureuse de célébration de la nouvelle année à travers un échange de vœux. Et, à cet effet, Monsieur le Doyen, je suis très touché par les mots aimables et chaleureux que vous avez adressés, à moi-même et à ma famille ainsi que les vœux que vous avez formulés à l’endroit du gouvernement et de l’ensemble du peuple nigérien.

Ceci témoigne de la qualité et de la solidité des relations d’amitié unissant le Niger et son peuple à vos Etats et vos peuples respectifs mais également la convivialité et la cordialité de vos relations personnelles avec les différentes autorités de ce pays.

Monsieur le Doyen,

En retour, je présente mes meilleurs vœux de bonne et heureuse année à vous-même ainsi qu’à tout le corps diplomatique. Je formule également le vœu pour que l’année 2023 soit pour le monde entier une année de paix, de progrès et de bonheur.

Mesdames et Messieurs,

Au cours de l’année précédente le monde a été confronté à des défis et à des vives tensions au nombre desquels, d’inquiétantes atteintes à la paix et à la sécurité internationales. L’on peut à cet égard citer les effets du changement climatique, la pandémie de la covid19, la guerre en Ukraine ainsi que l’exacerbation de l’insécurité due au terrorisme qui sévit particulièrement dans la zone sahélo-saharienne.

Il parait nécessaire et urgent de prendre conscience de ces défis et d’agir conséquemment en ayant à l’esprit le but et les objectifs visés par les Organisations Internationales pour œuvrer dans le sens de la réalisation du bien-être de nos populations et assurer un avenir radieux aux générations futures dans la paix et la sécurité.

Mesdames et Messieurs,

Aujourd’hui plus que jamais, il est temps de revoir la gouvernance mondiale si nous voulons assurer à tous, une prise en charge sanitaire globale et plus réactive mais également appliquer les décisions et les accords pertinents sur les changements climatiques afin de garantir une nécessaire harmonie entre l’homme et la nature et éviter à l’humanité des catastrophes et des épreuves supplémentaires.

Les Nations riches doivent honorer leurs engagements en accompagnant la transition énergétique dans nos pays et participer effectivement à la gestion des conséquences du changement climatique. En effet, comme je le disais à Sharm El Sheick, lors de la COP 27, les phénomènes du terrorisme, de la migration et des trafics de tous genres qui se développent dans l’espace sahélo-saharien ont indéniablement un lien important avec le changement climatique.

Mesdames et Messieurs,

Témoins privilégiés de nos activités, vous avez pu observer qu’une des constantes de notre diplomatie a été, l’affirmation et la défense des valeurs de démocratie et de l’Etat de droit aussi bien dans le cadre de nos relations bilatérales que multilatérales.

Nous restons convaincus que c’est là, le gage de la sécurité et de la stabilité indispensables pour le développement de notre continent.  

Au Niger, grâce à la stabilité des Institutions, nous avons pu organiser deux sommets africains au niveau des Chefs d’Etat et de Gouvernement, l’un sur la Zone de Libre Echange Continentale (ZLECAF) et l’autre, sur l’industrialisation et la diversification économique en Afrique.

L’organisation en décembre 2022 à Paris de la Table ronde des investisseurs en vue de boucler le financement de notre programme de développement économique et social 2022-2026, a enregistré un record d’affluence de bailleurs de fonds, dont les engagements ont dépassé nos attentes.

Tout ceci nous réconforte quant à la bonne disponibilité de la communauté internationale à l’égard de notre pays.

Mesdames et Messieurs,

Nous souhaitons à tous la paix et la quiétude qui ont permis d’organiser plusieurs rencontres de haut niveau et d’accueillir des Hautes personnalités ici à Niamey et nous formulons le vœu pour un rétablissement de la démocratie et de la sécurité, dans la concorde nationale, partout où elles sont compromises.

En effet, la sérénité avec laquelle ces évènements se sont déroulés démontre à souhait la paix qui règne dans le pays grâce notamment au dévouement et au professionnalisme de nos forces de défense et de sécurité et à l’appui multiforme de nos partenaires bilatéraux et multilatéraux.

Nous souhaitons que les acquis de l’année 2022 soient consolidés et que la nouvelle année 2023, nous ouvre de belles perspectives en favorisant une coexistence pacifique des Etats, pour que l’on vive dans un monde meilleur.

Monsieur le Doyen,

Mesdames et Messieurs,

En vous réitérant ma disponibilité et celle du Gouvernement à poursuivre avec chacun d’entre vous, le raffermissement de nos relations d’amitié et de coopération ainsi que l’intensification des actions de développement et de lutte contre l’insécurité, je vous souhaite une bonne et heureuse année 2023.

Vive la coopération internationale. Vive le Niger. Je vous remercie de votre aimable attention.

Partager l'article
Author: Mourya Niger