De « belles âmes » prétendument « choquées » !

◦De belles âmes se sont, prétendent-elles, senties choquées d’entendre le Président Bazoum dire en Italie que les Nigériens ne migrent pas vers l’Europe, parce qu’ils ne sont pas assez scolarisés et assez instruits.  Ces personnes disent que les propos du Président stigmatisent les Nigériens, les déconsidèrent et traduisent de sa part un réel mépris à leur égard. Ces propos, prétendent-elles, leur ont rappelé ceux tenus par l’ancien président français Nicolas Sarkozy à Dakar selon lesquels les Africains ne sont pas suffisamment entrés dans l’histoire.

         ◦La notion d’histoire en l’occurrence est une notion idéologique aux contours indéfinissables. Affirmer que des peuples ont des rapports différents à l’histoire comporte le risque d’établir entre eux une hiérarchie à même de légitimer toutes sortes de dérives. Le colonialisme et tous les racismes se sont fondés, pour se légitimer, sur des idéologies établissant des hiérarchies entre les peuples qui se basent en dernière instance sur la différence des parcours historiques.

         ◦Dire que les Nigériens sont moins instruits que les citoyens des pays africains qui ont tendance à migrer plus souvent qu’eux vers l’Europe n’a rien de stigmatisant. C’est la même chose que dire que le Niger a l’indice de développement humain le plus faible au monde ou que le Niger a le taux de croissance démographique le plus élevé du monde ainsi que l’indice de fécondité synthétique par femme le plus élevé au monde. En effet, l’IDH se calcule sur la base de 3 paramètres : le revenu moyen par tête d’habitant, l’espérance moyenne de vie et l’efficience du système scolaire calculée sur la base de 2 données : la durée moyenne de la scolarité des personnes âgées de plus de 25 ans et la durée moyenne de la scolarité attendue des enfants qui entrent à l’école.

         ◦S’agissant du revenu moyen, le Niger est au dessus de plus de 10 pays au monde. Concernant l’espérance de vie, le Niger est classé au dessus de plus de 30 pays. Par contre il est dernier relativement aux critères relatifs à l’école. La moyenne de la durée de la scolarité pour les personnes âgées de plus de 25 ans est de 5 ans pour l’Afrique et de 2 ans pour le Niger. La durée moyenne de la scolarité attendue pour les enfants entrant à l’école est de 10 ans pour l’Afrique mais  au Niger elle est de 5 ans.

         ◦La moyenne de la croissance démographique en Afrique est de 2,8%, au Niger elle est de 3,7%. C’est un autre symptôme du fait que les Nigériens se marient très tôt, parce qu’ils ne durent pas à l’école.

         ◦Les femmes nigériennes ont en moyenne presque 7 enfants chacune, parce qu’elles commencent à mettre au monde des enfants dès leur adolescence du fait de leur renvoi précoce et  massif de l’école.

         ◦Dire que les Nigériens ne sont pas assez scolarisés, c’est tout simplement exprimer dans des termes clairs ces statistiques.

         ◦Le Président Bazoum a toujours répété que pour que nous cessions d’être en retard sur les autres, il nous faut promouvoir l’éducation. Et l’éducation est au cœur du combat qu’il mène à la tête de l’Etat, depuis qu’il y a été placé par le peuple.

         ◦Ceux qui s’offusquent de ses propos n’ont aucune idée du profil social des africains qui migrent vers l’Europe. Les Nigérians, les Camerounais, les Ivoiriens qui passent par le Niger pour aller en Europe ne sont jamais des gens qui ne sont pas allés à l’école ou dont le niveau d’instruction est bas. Il s’agit de la plupart du temps de jeunes diplômés. Aussi curieux que cela puisse paraître, aux yeux de ceux que ce sujet n’a jamais intéressé, ces jeunes paient une fortune pour aller en Europe. Le voyage ne coûte jamais en dessous de 10. 000 euros (plus de 6 millions de francs CFA). Il peut même coûter 30. 000 euros (plus de 18 millions de francs CFA). Les Nigériens qui migrent massivement vers le Nigeria, le Benin, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Ghana ne dépensent jamais plus de 100. 000 F CFA pour leur voyage et ce sont très souvent des paysans qui ne sont jamais allés à l’école ou qui en ont été renvoyés précocement.

         ◦Les candidats africains à la migration vers l’Europe sont assez souvent des diplômés qui ont travaillé et économisé de l’argent pour justement migrer. Des cadres nigériens diplômés et qui ont un boulot aspirent rarement à la migration. Cela est dû au fait qu’ils sont peu nombreux et qu’un tel statut en fait des privilégiés au sein de la société.

         ◦Comme on le voit, les propos du Président Bazoum n’ont aucune connotation idéologique. Ils procèdent d’une observation prosaïquement empirique. Ne pas reconnaître que les Nigériens ne sont pas assez scolarisés et peu instruits ne relève pas du patriotisme mais de l’ignorance et de la bêtise. Chez certains cela relève de la mauvaise foi, dérisoire.

Pr SAIDOU ALFARI

Partager l'article
Author: Mourya Niger