Business forum : Le Niger doté d’une centrale solaire par l’UE !

Après la visite de la centrale solaire de Gorou Banda, la délégation de l’Union Européenne (UE) se dit très engagée auprès du Niger et en particulier à l’accès à l’énergie au profit des  nigériens, qui est un enjeu majeur. « On soutient totalement toutes les énergies renouvelables, car chez vous il y a beaucoup du soleil, une source naturelle que vous pouvez utiliser pour le bien être de la population avec ce projet pouvant alimenter plus de  500.000 ménages », soutient un partenaire européen.

Le directeur de la NIGELEC se dit très satisfait d’avoir été honoré par la visite de la délégation des ministres européens, qui sont venus voir de visu « ce que nous faisons du financement qu’ils nous accordent). Je pense qu’à partir de ce qu’ils ont constaté, ils vont avoir le courage de continuer à soutenir. On leur a donné un délai dans lequel le travail va finir. Je voudrais qu’ils retiennent le fait que le Niger est aujourd’hui un pays déterminé et qui est prêt à rattraper son retard. Il a lancé un appel pour que ce financement ne soit que le début. Selon lui, les besoins sont immenses, l’électrification est à l’ordre de 20% et nous voulons arriver rien qu’à la fin de la mandature du président Bazoum à un taux intermédiaire de 40% », explique le directeur de la société nigérienne d’électricité.

Très impressionné par l’ampleur du chantier, le fait que le délai soit respecté, l’exclusivité du travail et que toute la main d’œuvre est d’origine nigérienne, donc c’est une autre façon de créer d’emplois localement et c’est exactement le type du projet que l’Union Européenne souhaite appuyer dans le cadre de sa stratégie globale Gateway.

Egalement, aider à la lutte contre le changement climatique dont le Niger souffre particulièrement. Chrysoula Zacharipoulou, la secrétaire d’Etat chargée du développement de la Francophonie et de partenariat international et Myriam Ferran directrice générale adjointe à la direction générale des partenariats internationaux de la commission européenne n’ont caché leur satisfaction aux autorités  nigériennes.

RAMATOU OUMAR LABARAN

Partager l'article
Author: Mourya Niger