503 millions d’aide budgétaire : L’Union Européenne engagée à accompagner le Niger face aux défis du développement

À Bruxelles, en visite de Travail, le Président de la République S.E.M Mohamed Bazoum a commencé sa journée de travail par une rencontre, élargie au reste de la délégation, avec le Président du Conseil Européen M. Charles MICHEL et ses collaborateurs. Les questions relatives aux relations entre notre pays 🇳🇪 et l’institution supranationale européenne🇪🇺 étaient au centre des points abordés lors de cette réunion élargie.

Plusieurs secteurs ont été abordés, notamment les questions sécuritaires avec le relèvement économique des zones touchées par l’insécurité dont le programme sera intensifié, le capital humain, l’Industrialisation du monde rural (agriculture, élevage) et du Secteur Privé en général. Après cette rencontre, le Chef de l’État a eu une séance de travail en tête-à-tête avec M. Charles Michel.

Notons que pour la rencontre élargie la délégation nigérienne était composée du ministre des Finances M. Ahmat Jidoud, du ministre du Plan Dr Rabiou Abdou, du Directeur de Cabinet adjoint du Président de la République M. Daouda Takoubakoye, du Président de la Haute autorité à la consolidation de la Paix le Général de Brigade Abou Tarka et de l’Ambassadeur du Niger à Bruxelles et auprès de l’Union Européenne M. Idé Alhassane.

Dans l’après-midi, le Président de la République a tenu deux séances de travail, avec Mme Jutta Urpilainen, Commissaire Européenne des partenariats internationaux et Josep Borrell Fontelles, Vice-président de la Commission Européenne, également Haut Représentant pour les Affaires Etrangères et la politique de sécurité de l’Union Européenne.

Pour rappel L’Union européenne est l’un des partenaires stratégiques du Niger en matière de Défense et de sécurité. Cette coopération s’inscrit dans le cadre de la Stratégie de l’Union européenne pour la Sécurité et le Développement au Sahel (SSDS) ainsi que dans le « Cadre pour les partenariats de migration ». Dans le cadre de la mise en œuvre de la SSDS, l’UE déploie des missions de renforcement des capacités des forces de sécurité intérieures et des forces armées nigériennes dans leur mission de protection et de sécurisation des populations.

Cet appui se matérialise essentiellement à travers la mission EUCAP Sahel-Niger et l’Alliance Sahel. En novembre, l’UE a annoncé qu’elle prévoyait de mettre sur pied «une mission de partenariat militaire» en 2023 pour aider à renforcer les forces armées du Niger dans leur combat contre les terroristes.

L’Union Européenne appuie le Niger dans des domaines divers avec une enveloppe de 503 millions d’euros prévue sur la période 2022-2024 dont 219 millions sous forme d’appuis budgétaires et 219 millions sous forme de projets sectoriels. L’Union Européenne s’est engagée à accompagner davantage le Niger dans ses ambitions de développement et les défis auxquels il fait face notamment ceux de la sécurité et de la promotion du secteur privé.

ABDOUL WAHID MOUSSA

Partager l'article
Author: Mourya Niger