Sénégal : Un mystère autour de la succession de Macky Sall !

Décidément, le président Macky Sall est passé maître dans l’entretien des mystères. Il en a fait désormais sa marque de fabrique au point de surprendre toute une nation par son refus de se présenter à un 3è mandat présidentiel, bien que la loi le lui autorise. Depuis près d’un an, de nombreuses supputations ont entouré la candidature de Macky Sall, assimilées à raison aujourd’hui à un véritable procès d’intention, d’autant plus que le concerné s’était longtemps tu et gardé un mystère autour de celle-ci jusqu’au 3 Juillet.

Mais l’opposition et une certaine presse peu vigilantes se sont données à cœur joie pour tirer à boulets rouges sur le président Macky Sall, le traitant de fossoyeur de la très belle et légendaire démocratie sénégalaise. Tel un couperet sur la tête de ses détracteurs et de ces nombreux « diseurs de bonnes aventures » qui ont pris d’assaut les réseaux sociaux, le discours à la Nation de Macky Sall du 3 Juillet a dérouté toute cette horde d’analystes politiques imprudents tombés des nues.

Pour le second épisode du « feuilleton Macky Sall », en l’occurrence la désignation du dauphin, on est encore submergé par le mystère, tant le président n’a daigné même murmurer le nom de son successeur. Malgré la demande pressante des partisans au 3è mandat, Macky Sall est resté de marbre, ferme sur sa position et leur a répliqué les propos qui resteront gravés dans les annales de l’histoire politique du Sénégal. « J’ai un code d’honneur et un sens de la responsabilité historique qui me commandent de préserver ma dignité et ma parole ».

Les noms de trois personnalités dans les rues dakaroises !

Macky Sall entretiendra le même mutisme, voire le mystère autour de sa succession ? Il laissera sûrement les experts de la spéculation élaborer des thèses autour du choix du futur dauphin du président Sall. Pour l’heure, trois personnalités se dégagent du lot et sont considérées comme des prétendants sérieux pouvant représenter la coalition présidentielle.

Le Premier ministre Amadou Ba, le président du Conseil économique, social et environnemental, Abdoulaye Daouda Diallo et le ministre de l’Agriculture Aly Ngouille N’diaye sont aujourd’hui les personnalités les plus en vue pouvant jouer le rôle de candidat au nom de la coalition présidentielle.

Ces trois prétendants sont tous réputés pour bénéficier d’une large audience auprès des populations et surtout des leaders religieux dont l’aura continue de diriger le choix politique de la majorité des sénégalais. La lutte pour la succession est donc lancée dans le camp présidentiel, face à un Macky Sall qui restera sûrement de marbre face à la pression certaine des militants qui voudront encore qu’il se prononce en faveur d’un candidat.

Cette fois-ci, un discours à la nation ne sera pas nécessaire mais les tractations iront bon train dans le camp présidentiel, en marge d’une opposition qui devra sans tarder se définir une stratégie intelligente pour contrer les initiatives du camp Macky Sall.

ABOUBACAR SOUMAÏLA

Partager l'article
Author: Mourya Niger