Niger : Les rideaux sont tombés sur la première session ordinaire de l’Assemblée Nationale après 90 jours d’intenses travaux !

Le Mardi 4 juillet 2023, le président de l’Assemblé nationale M. Seïni Oumarou a présidé à la cérémonie de clôture de la première session ordinaire au titre de l’année 2023 dite session des lois de l’Assemblée Nationale qui a débuté le 06/04/2023 au 04/07/2023 soit 90 jours d’intenses travaux. C’était en présence de plusieurs membres du gouvernement nigérien et d’une délégation du Parlement panafricain, conduite par son président M. Charumbira Fortune Zephania.

Le patron des parlementaires nigériens a dans son discours de clôture, dressé un bilan législatif sommaire de cette session fait état d’un abondant travail. Selon le président de l’Assemblé nationale « au cours de cette session, c’est une trentaine de projets de loi qui ont été examinés et adoptés. La majorité de ces textes se rapportent aux ratifications des ordonnances passées par le gouvernement dans le cadre de la loi d’habilitation.

A l’occasion de l’examen des différents projets de ratification, les députés s’étaient particulièrement réjouis de constater la fin de l’Etat d’urgence dans une partie de la région de Tillabéry. « Il s’agit là d’un immense soulagement pour les populations concernées et du signe éclatant que notre pays progresse résolument sur le chemin le conduisant à la victoire sur les forces du mal ». 

« S’agissant des lois générales, le bilan de la session s’enrichit particulièrement des textes de grande portée comme ceux relatifs à la révision du statut général de la fonction publique, le conseil supérieur de la magistrature, de la loi minière, du régime de la pêche et de l’aquaculture ainsi que de plusieurs autres nouveaux textes non moins importants comme le projet de loi révisant la constitution en son article 1er pour adopter un nouvel hymne national. S’agissant du contrôle parlementaire qui est la deuxième prérogative du pouvoir législatif, Seini Oumarou a exhorté aux parlementaires une fois de plus à lui redonner toute la place qui est la sienne dans l’Agenda de nos prochaines sessions.

Avant de souligner que, le contrôle de l’action gouvernementale, bien conduit est le signe extérieur de la vitalité de la démocratie « c’est l’un des exercices ayant le plus de vertus pédagogiques à l’endroit de nos concitoyens », relève le président de l’institution. Le bilan de cette session aura été relevé par une éclatante réussite en matière de diplomatie parlementaire.

En effet, notre institution a réussi brillamment à relever le défi de l’organisation de la 29ème Assemblée Régionale Afrique de l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie. La participation fut de qualité avec une quinzaine de pays représentés et une demi-dizaine de présidents d’Assemblées, a-t-il rappelé.

Seini Oumarou estime que les résultats de cette première session au titre de l’année 2023 auront été globalement positifs, surtout avec la bonne organisation du débat d’orientation budgétaire, qui a permis aux députés d’apprécier les perspectives économiques favorables qui s’ouvrent à notre pays. Seini Oumarou a profité de l’occasion pour féliciter le gouvernement, les scolaires, les enseignants, les parents d’élèves et les syndicats du secteur éducatif pour les efforts déployés cette année afin d’améliorer le niveau des différents apprentissages.

« Puissent ces efforts nous permettre d’espérer une meilleure qualification progressive de notre capital humain. D’ores et déjà, la représentation nationale se réjouit du calme ayant caractérisé l’année se termine. Il en convaincu de l’engagement du président de la République Mohamed Bazoum dont l’implication personnelle commence à porter ses fruits ». Quant à l’organisation du Hadj 2023, l’Assemblé nationale souhaite un agréable séjour en terre sainte aux pèlerins nigériens et leur demande de prier pour la paix et la cohésion dans notre pays.

Et Seïni Oumarou a exhorté une fois de plus le COHO et les agences de voyages à améliorer les conditions de transport et d’hébergement des futurs pèlerins. Il a ensuite rendu un hommage mérité au président Issoufou Mahamadou pour le prestigieux prix qu’il a dédié à l’ensemble de ses compatriotes. Le président de l’Assemblée nationale a enfin souhaité un hivernage fécond et la paix des esprits afin d’obtenir un franc succès pour les agriculteurs et les éleveurs du Niger.

RAMATOU OUMAR  LABARAN

Partager l'article
Author: Mourya Niger