Tabaski : Les vendeurs des ustensiles se frottent les mains !

La fête de Tabaski communément appelée fête du mouton et une occasion pour plusieurs jeunes nigériens d’entreprendre des petits commerces de circonstance. A quelques jours de cette fête, presque tous les marchés et plusieurs artères de la ville sont inondés par de petits commerces.

Ils sont nombreux les jeunes qui s’improvisent commerçants en revendeurs des ustensiles liées à la grillade des moutons et à la cuisson de la viande. Une activité qui permet à beaucoup d’entre eux de réaliser un chiffre d’affaires à la vacance scolaire.

Bois de chauffe, bois des brochettes pour a grillade du mouton, et diverses ustensiles nécessaires pour la préparation de la viande comme par exemple : couteaux, coupe-coupe, haches, tenailles, pinces, fils de fer, casseroles, limes, nattes. Tous disponibles en grande quantité dans la ville de Niamey, il suffit juste de sillonner un peu partout dans la ville, aux abords des rues pour constater que tous les artères et marchés de la capitale sont inondés de ces petits commerces de circonstance avec un prix abordable.

Pour les vendeurs des ustensiles de cuisine, la fête de tabaski constitue une occasion pour écouler leurs produits et réaliser des économies substantielles. Chez les vendeurs des ustensiles l’ambiance n’est pas au rendez-vous encore, ce jour 21 Août 2023, mais selon plusieurs vendeurs c’est plutôt à la veille de la fête que les gens font la queue leu-leu pour se procurer ces objets.

Notons que ce petit commerce de circonstance va sans nul doute permettre à plusieurs jeunes en chômage ou en vacances d’avoir un peu de revenus afin pour subvenir à leurs besoins.

RAMATOU OUMAR LABARAN

Partager l'article
Author: Mourya Niger