CAMES : Le Niger aux commandes de l’Institution pour l’année académique 2023-2024 !

Après la République démocratique du Congo, la République du Niger prend la présidence du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES) pour un mandat d’un an. C’est à l’issue des assises de la 40ème session ordinaire du conseil des ministres du Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement Supérieur (CAMES), tenue à Niamey, au Niger du 23 au 27 Mai 2023 que le Niger a été choisi, à travers son ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, PHD Mamoudou Djibo pour assurer la présidence du conseil des ministres du CAMES parmi 18 pays membres de cette institution.

A cette occasion, le tout nouveau président du conseil des ministres du CAMES, le PHD Mamoudou Djibo, dans sa toute première intervention a salué les participants pour cette marque de confiance placée en lui pour présider le Conseil des ministres du CAMES.  « C’est avec humilité que j’apprécie la confiance que vous venez de placer en mon pays, en me désignant, à l’unanimité comme président du conseil des ministres, pour l’exercice 2023-2024. Le ministre a aussi précisé que le Niger et son peuple apprécient pleinement l’honneur qui leur est fait de contribuer en première ligne, à l’entreprise commune de consolider l’intégration africaine par le partage et la solidarité ».

Le ministre de l’enseignement supérieur du Niger a ensuite rassuré le Secrétaire Général du CAMES et toute son équipe, du soutien total des autorités nigériennes pour les accompagner dans leur projet de rénovation du CAMES. Cette institution de référence, la 40éme session de Niamey traduit, en effet, la croisée des chemins entre un passé dynamique du CAMES et la projection vers un avenir prometteur qui lui permettra de concrétiser la cinquième phase de son positionnement stratégique.

Cette 40ème session a été l’occasion pour les responsables du Conseil Africain et Malgache pour l’enseignement Supérieur d’attribuer des décorations dans l’ordre des palmes académiques, en guise de reconnaissance, à une vingtaine de récipiendaires dont la plupart sont des enseignants chercheurs, ayant rendu service à l’enseignement supérieur et à la recherche.

Pour rappelle, le CAMES a pour mission de promouvoir et favoriser la compréhension et la solidarité entre les États membres, instaurer une coopération culturelle et scientifique permanente entre les États membres ; rassembler et diffuser tous documents universitaires ou de recherche : thèses, statistiques, information sur les offres et demandes d’emploi de toutes origines ; préparer les projets de conventions entre les États concernés dans les domaines de l’Enseignement supérieur, de la recherche et contribuer à l’application de ces conventions ; concevoir et promouvoir la concertation en vue de coordonner les systèmes d’enseignement supérieur et de la recherche afin d’harmoniser les programmes et les niveaux de recrutement dans les différents établissements d’enseignement supérieur et de recherche, favoriser la coopération entre les différentes institutions, ainsi que des échanges d’informations.

RAMATOU OUMAR LABARAN

Partager l'article
Author: Mourya Niger