Sécurité : 55 terroristes interpelés, plusieurs autres neutralisés et une importante quantité de matériels saisis

A travers divers engagements, les forces Armées Nigériennes (FAN) poursuivent les actions de lutte contre les groupes armés terroristes (GAT) et les groupes criminels organisés (GCO). Elles s’attellent à la sécurisation des populations et de leurs biens au niveau des différents théâtres d’opérations. Ainsi, au cours de la semaine passée, selon le bulletin N°0011/2023 de la Direction de l’information des relations publiques et des sports du ministère de la Défense nationale.

A l’Ouest, dans la zone de l’Opération ALMAHAOU (Région de Tillabéry), deux (2) informateurs des GAT ont été arrêtés en début de semaine. De même, une opération conjointement menée avec des partenaires au Sud de TINGARA a permis d’enregistrer le bilan ci-après : six (6) terroristes neutralisés, six (6) armes, deux (2) motos, trente-deux (32) chargeurs, vingt-deux (22) téléphones cellulaires, plusieurs centaines de munitions ainsi que trois (3) moyens de communication de longue portée récupérés.

Au niveau de la zone d’Opération NIYA (Rive droite du fleuve Niger), la semaine a été marquée par des incidents d’engins explosifs improvisés (EEI) dans le secteur de BONI, TCHAWA et NIAKATIRE ayant causé la mort de sept (7) forces de défense et de sécurité. En milieu de semaine, une mission de ratissage a permis de neutraliser deux (2) guetteurs terroristes, d’arrêter cinq (5) suspects et d’interpeller un (1) infirmier civil pourvoyeur des produits pharmaceutiques aux terroristes.

Dans la zone d’Opération DAMISSA (Région de DOSSO), deux (2) véhicules transportant un total de 4925 litres de carburant, les moyens de transport ainsi que les fraudeurs ont été interceptés et saisis, le carburant, les moyens de transport ainsi que les fraudeurs ont été mis à la disposition des services compétents. Les forces de défense et de sécurité ont également enregistré des résultats probants. Au Nord, dans la zone d’Opération GARKOUWA (Région d’Agadez), un élément de l’opération appuyé, les forces de sécurité intérieure (FSI) en milieu de semaine, lors d’une opération de fouille dans la ville d’Arlit.

Suite à cette action, trente-neuf (39) individus ont été interpellés, vingt-cinq (25) véhicules et cinq (5) motos saisies ainsi que trois (3) briques et quelques grammes de cannabis récupérés. Au niveau de la zone de Défense N° 8 (GIRKOU), les activités opérationnelles des semaines ont permis de saisir neuf (9) d’immatriculation. En outre, dix-sept (17) orpailleurs clandestins ont été interceptés et le véhicule les transportant saisi. A l’Est du pays (Région de DIFFA), au niveau du secteur 4 de la force multinationale mixte (FMM), une série d’accrochages a eu lieu entre les unités de force et des combattants de Boko Haram à KOUKOUDOU et TOUMBOUM RAGO.

Au cours desquels l’ennemi a rompu la constante face à la riposte de la force. Le bilan de ces actions est d’un (1) terroriste neutralisé. A TOUMBOUN RAGO, l’ennemi a fait usage d’un véhicule suicide, la riposte de la force a permis la destruction dudit véhicule et deux (2) autres véhicules ennemis. Une patrouille de l’opération dans le secteur de KAJI JIWA s’est soldée par l’interception de 370 charrettes convoyant 2904 sacs de poisson à l’ennemi. Le poisson saisi a été distribué à la population.

Au Centre, dans la zone d’opération FARAOUTA BOUSHIA (Région de Maradi), deux (2) Operations de fouille et de contrôle conduites au cours de la semaine dans les localités de CHIRGUE et NASHAMBE ont permis d’interpeller seize (16) suspects et de saisir une (1) moto qui ont été mis à la disposition des services compétents.

RAMATOU OUMAR LABARAN

Partager l'article
Author: Mourya Niger