Soudan : Le début d’un nouvel accord s’annonce difficile !

Vers une autre trêve au Soudan, ainsi dans la nuit du 11 au 12 mai 2023 à Djeddah, en Arabie saoudite, les leaders des deux camps belligérants au Soudan ont signé un accord pour autoriser l’accès de l’aide humanitaire. Mais ce n’est pas encore un cessez-le-feu, comme on le pense, tout juste une déclaration d’engagement à protéger les civils, selon un responsable américain ayant pris part aux discussions.

En attendant les négociations se poursuivent pour obtenir une nouvelle trêve temporaire au Soudan où les combats font rage depuis le 15 Avril, afin de permettre l’acheminement de l’aide, avec une proposition visant à arrêter les affrontements pendant dix jours. Les closes de cet accord le tout rédiger dans un document de quatre pages,  dans cet accord les deux parties s’engagent à respecter les règles humanitaires.

Par exemple, à faciliter le passage de l’aide humanitaire, à créer des passages sécurisés pour que les civils puissent quitter les zones de combats, à ne pas se battre dans des zones où des civils pourraient être touchés. Ils s’engagent également à retirer les forces de sécurité des hôpitaux, à laisser les humanitaires ramasser les corps dans la rue pour les enterrer, à évacuer les maisons des particuliers qu’ils occupent.

Et, dernier point, ils s’engagent à poursuivre les négociations en vue d’une trêve « temporaire », puis d’un cessez-le-feu. A travers ce nouvel accord entre les parties c’est un premier pas qui a été franchi et qui sera suivi par d’autres.

SOULEYMANE OUSMANE

Partager l'article
Author: Mourya Niger